FAQ

Voici les réponses à quelques questions que l’on nous pose fréquemment. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à nous contacter.

Pourquoi certains produits ne sont pas disponibles hors Île-de-France ?

Nos produits sont fabriqués à Paris et les produits composés en partie d’eau ne sont distribués qu’en Ile-de-France car notre démarche vise à limiter au maximum l’empreinte carbone de nos produits. Or l’envoi de produits liquides, lourds et non compacts, ne serait pas compatible avec nos objectifs.

La seconde raison est notre charte “zéro déchet” : nous récupérons les bidons quand ils sont vides pour les nettoyer, les remplir à nouveau et les remettre en circulation. La consigne de contenants aussi volumineux n’a de sens que si elle est organisée dans un rayon de 250km autour du point de nettoyage/remplissage. Raison de plus pour se limiter à l’île-de-France sur ces produits .

Quels sont les ingrédients qui composent vos produits ?

Tous les ingrédients sont 100% naturels et issus de l’agriculture biologique.

Nos huiles végétales sont toutes certifiées biologiques et sont cultivées localement en France ou en Espagne.

Les ingrédients naturels ne sont pas “biologiques” par définition, car ils sont présents naturellement dans l’environnement, comme le sel par exemple.

Les formulations sont très simples et sans superflus mais très concentrées pour ne rien perdre en efficacité.

Nous travaillons quasi exclusivement avec des producteurs français, à l’exception de 3, situés en Espagne et Nord de l’Italie.

Notre objectif est de revaloriser le patrimoine botanique français car nos sols regorgent de plantes aux nombreux bienfaits et que nous souhaitons mettre en avant le savoir-faire de nos producteurs locaux. Nous croyons qu’il n’est pas nécessaire de faire venir des ingrédients du bout du monde pour prendre soin de nous.

Ainsi, le marc de café est récupéré d’une brûlerie de Paris afin d’être revalorisé, l’aloe vera provient d’un producteur indépendant en Bretagne, l’argile est extraite au cœur du Velay en France. De même, il existe des huiles végétales produites en France comme l’huile de chanvre, d’amande douce ou encore de prune avec des propriétés très intéressantes !

Les beurres végétaux comme les beurres de karité, de cacao ou de murumuru parcourent des milliers de kilomètres pour arriver jusqu’à nous. Idem pour l’huile de coco. Alors même si toutes ces matières présentent un grand intérêt pour la savonnerie, nous souhaitons aller au bout de notre démarche en maîtrisant notre impact carbone et en restant dans les lignes fondatrices de la marque Senza, quitte à casser les codes et à donner du fil à retordre à notre chimiste Clémentine.

On ajoute que ces matières premières, en plus de venir de très loin, sont souvent obtenues dans des conditions humaines très très discutables, souvent au détriment de la faune locale. Pas vraiment les valeurs de Senza tout ça…

Pourquoi avoir utilisé du plastique pour vos flacons et bidons des produits d’entretien ?

Bienvenue dans le monde de l’éco-conception, l’univers du compromis ou du “choix le moins pire”….

Il convient de prendre en compte tous les aspects de la vie d’un produit pour choisir le matériau le plus adapté. Dans notre cas, pour tous nos contenants entretien, nous avons choisi du plastique en PEHD* “naturel” qui nous permet de répondre au mieux à nos besoins.

Un contenant léger, résistant au choc et à l’usure, et qui soit bon marché : une seule solution, le plastique. Mais pas n’importe lequel, ni n’importe comment !

Le plastique à usage unique, on est tous d’accord, c’est une hérésie ! Mais lorsqu’il est réutilisé, le plastique peut finalement être le choix le plus pertinent.

Il est 100% recyclable (ce qui a du sens uniquement si le plastique est jeté au bon endroit… puis effectivement recyclé!), il est surtout solide et donc sans limite d’utilisation tant qu’on en prend soin.

Recycler c’est pas mal, ne pas jeter c’est encore mieux !

Les autres options que nous avions étaient le verre ou le métal. Au-delà du fait que les deux sont très couteux en énergie aussi bien à la fabrication qu’au recyclage, ils sont aussi très couteux tout court !

Le premier est fragile et nos produits étant beaucoup utilisés dans des lieux carrelés (salle de bain & cuisine), le risque de casse est important en cas de chute. En plus d’être dangereux, recycler du verre cassé, c’est plus compliqué puisqu’on ne peut pas l’apporter dans les conteneurs à verre.

Ensuite, Les bouteilles en verre peuvent facilement être confondues avec des jus de fruits par les enfants. Et même si nos produits sont 100% naturels, leur goût n’est pas fameux alors on préfère éviter qu’ils ne les ingèrent !

Le second, le métal, n’est pas très adapté à nos usages, il rouille ! L’aluminium se déforme facilement, ou alors il est très épais et donc très couteux en énergie, matière première et très couteux.

Nous n’avons pas choisi du plastique recyclé, car il est plus fragile que le plastique “neuf” et donc moins durable. Le plastique ne se recycle pas à l’infini contrairement à d’autres matériaux, et nous aurions du en jeter plus souvent à cause de l’usure. (et en plus il est souvent plus cher, mais on en reparlera, suivez nous sur les réseaux sociaux !)

Décidément le recyclage, ça n’est pas la meilleure option.

*Polyéthylène Haute Densité, non teinté dans la masse, de couleur opaque.

Est-ce que vos produits sont testés sur les animaux ?

Non, aucun de nos produits n’est – ou ne sera jamais – testé sur nos amis les animaux. 

La loi l’interdit en France de toutes façons… A regarder de plus près, ça n’est pas tout à fait vrai, il existe des brèches dans la loi dont certains profitent et la législation elle-même n’est très claire sur ces points. On vous invite à lire cet article pour en savoir plus: https://www.petafrance.com/vivre-vegan/faq-sur-lexperimentation-animale-pour-les-cosmetiques/

Ici, AUCUN TEST n’est réalisé sur les animaux ! En revanche, vous pouvez vous servir de notre Savon Noir Concentré pour laver votre animal de compagnie !

Que signifie la mention SAF ?

La mention “SAF” signifie “Saponification à froid”. Il s’agit de la méthode ancestrale de fabrication des savons. Elle ne nécessite pas de cuisson et est de ce fait délaissée par les industriels car considérée comme trop longue et pas suffisamment rentable. Elle est pourtant non seulement économe en énergie mais elle permet aussi de garder les propriétés des huiles végétales utilisées.

Elle consiste en plusieurs étapes. Les huiles et la solution de soude sont mélangées et émulsionnées afin d’être mises en moule. La réaction de saponification est induite par la soude et va durer tout au long de la “période de cure” du savon, c’est-à-dire la période de repos. Elle s’étend entre 4 et 6 semaines et est essentielle pour permettre au savon de sécher et de se stabiliser. C’est également durant cette période qu’il produit naturellement la glycérine, agent hydratant permettant de reconstituer le film hydrolipidique de la peau.

A la fin de la cure, vous pouvez profiter des bienfaits de vos savons en toute sérénité !

Qu’est-ce qu’un savon surgras ?

La réaction de saponification est une réaction totale. Cela signifie qu’elle s’effectue jusqu’à épuisement d’un des réactifs, ici huile ou soude. Pour obtenir un savon doux et booster les propriétés nourrissantes/adoucissantes/purifiantes (etc.) du savon, il doit y avoir un excès d’huile. Ainsi, toute l’huile ne sera pas saponifiée, c’est-à-dire transformée en savon.

Nous proposons des savons avec un surgras de minimum 8% afin de vous garantir un maximum de douceur et d’efficacité.